La Ville clôture l’année 2016 avec un budget équilibré

Ottawa – Le budget de la Ville d’Ottawa est équilibré et, selon le rapport financier comparant les plans budgétaires aux dépenses réelles, approuvé aujourd’hui par le Comité des finances et du développement économique, l’année 2016 se clôture avec un léger surplus budgétaire.

Il s’agit d’une fin d’année financière solide si on la compare à celle de 2015 lorsque la Ville accusait un manque à gagner de 41,6 millions de dollars, une des raisons ayant motivé la restructuration de 2016 pour simplifier la structure de gestion municipale et réduire les coûts.

En 2016, certaines dépenses ont été plus élevées que les prévisions budgétaires à des postes comme l’entretien hivernal, la restructuration administrative et les remises et réductions de taxes, ce qui a entraîné un déficit de 8,2 millions de dollars pour le volet du budget municipal financé par les taxes.

Par contre, le volet du budget municipal financé par les redevances a présenté un surplus de 13,7 millions de dollars en raison d’une consommation d’eau plus élevée qu’anticipée et de dépenses d’entretien moindres, les bris des conduites d’eau principale ayant été moins fréquents.

Globalement, l’année 2016 se clôture avec un surplus budgétaire de 5,4 millions de dollars. Le budget de fonctionnement de la Ville, qui comprend les services policiers et la bibliothèque, est de 3,19 milliards de dollars.

Une des dépenses majeures non prévues a été le nombre élevé de réductions et de remises de taxes, lesquelles sont attribuables à la contestation par des propriétaires de commerces, de logements multiples et de résidences de leur évaluation foncière ainsi qu’aux réductions de taxes accordées aux propriétaires dont les logements ou les propriétés sont inoccupés. Ces remises et réductions de taxes ont excédé les prévisions budgétaires de 26,4 millions de dollars en 2016.

Les Services des finances recommandent que les déficits des services soient financés à même les comptes de réserve, comme le fonds de réserve de la Ville, et que les surplus, conformément aux règlements municipaux en vigueur et aux directives du Conseil municipal, soient versés aux comptes de réserve. Les soldes de fin d’exercice des fonds de réserve prévus en 2017, y compris les services policiers, sont de 280 millions de dollars.

Le présent rapport sera examiné par le Conseil municipal à sa réunion du 12 avril prochain.

Le Comité des finances et du développement économique a également reçu un rapport de mise à jour sur les deux marchés publics d’Ottawa. La Ville investit présentement dans les marchés By et Parkdale : elle améliore les espaces publics, modifie les règlements pour encourager la vente d’un plus grand nombre de produits locaux et met en place un nouveau modèle de gouvernance des marchés. Ce rapport présente également des modifications aux règlements municipaux sur les marchés visant à désigner des emplacements d’étals et à autoriser la présence de quelques vendeurs additionnels.

Le rapport sur les marchés sera examiné par le Conseil municipal à sa réunion du 8 mars prochain.

Enfin, le comité a approuvé la vente d’une propriété de la Ville de 1,26 acre, l’emplacement d’une ancienne caserne de pompier, au Club des garçons et des filles d’Ottawa. Cet organisme communautaire utilise l’immeuble depuis les années 1990 comme centre de jour pour les jeunes. Le club a un plan de rénovation et d’agrandissement de l’immeuble de quelque 3 millions de dollars qui prévoit l’ajout d’un gymnase, d’un studio de danse et d’une cuisine, entre autres choses. Ce rapport sera examiné par le Conseil municipal à sa réunion du 8 mars prochain.