Mise à jour du comité: Ottawa continue d’afficher une bonne performance économique

Ottawa – Dans le Rapport annuel sur l’aménagement, qui a été présenté au Comité de l’urbanisme de la Ville aujourd’hui, le personnel de la ville indique qu’Ottawa continue d’être dotée d’une solide économie, d’un vigoureux marché de l’emploi et d’une conjoncture économique généralement stable. Le taux de chômage a diminué de 0,7 % pour s’établir à 5,6 % en 2017 – soit moins que le taux provincial de 6 % et le taux national de 7,3 %.

Le nombre d’installations et de services commerciaux situés à moins de 30 minutes de marche de chaque station de train léger sur rail a également augmenté. C’est la deuxième année où les membres du personnel font le suivi de l’indice des services commerciaux à proximité des stations de transport en commun, qui témoigne des progrès réalisés vers les objectifs du Plan officiel en ce qui a trait à la densification et à la vitalité communautaire autour des stations de train léger.

La population d’Ottawa a augmenté de 1,1 % en 2017, passant de 968 580 à 979 173 résidents environ. La migration a été un facteur important dans cette croissance. En effet, 9 888 personnes ont déménagé à Ottawa, soit une augmentation de 69,7 % par rapport à l’année précédente. Pour répondre à cette croissance de la population, il y a eu une hausse de 36,5 % des constructions neuves à Ottawa en 2017, ce qui a permis d’ajouter 6 849 foyers dans toute la ville. Les mises en chantier de logements pour tous les types de logements ont augmenté, les appartements représentant 40,8 % de toutes les mises en chantier en 2017, comparativement à 24,8 % en 2016.

Le Comité a accepté de reporter la portion des redevances d’aménagement de la Ville associée à un entrepôt d’un million de pieds carrés planifié aux 5225/5371, chemin Boundary, qui sera occupé par Amazon. Les redevances sont évaluées à 7,9 millions de dollars, et le promoteur, Broccolini Construction, ne paierait la Ville qu’une fois l’installation terminée, dans un an environ.

L’installation créera quelque 600 emplois permanents à plein temps, entraînant un important développement économique rural sur des terres que la Ville a désignées comme étant un secteur présentant des possibilités dans le rapport intitulé Examen des biens-fonds d’Ottawa destinés à l’emploi de 2016. La construction créerait également plus de 1 500 emplois mobilisant plus de 30 métiers de la construction.

La Ville renoncerait également à des frais d’intérêt en échange de quoi le promoteur s’occuperait de la viabilisation, en particulier le prolongement du service d’eau, envers lequel la Ville s’est engagée dans le Plan officiel. Autrement, le prolongement de ces services dans le secteur coûterait entre 8,4 millions et 9,1 millions de dollars, y compris le gaz (entre 4,7 millions et 5 millions de dollars), l’électricité (entre 1,2 million et 1,5 million de dollars) et l’eau (1,5 million de dollars) ainsi que les modifications de la chaussée (entre 1 million et 1,2 million de dollars), qui seraient tous nécessaires pour appuyer d’autres possibilités de développement économique dans le secteur.

Le Comité a également approuvé les modifications au Plan officiel et au Règlement de zonage nécessaires pour aménager un socle de trois étages surmonté de trois tours de grande hauteur au 900, rue Albert. Les modifications permettraient d’augmenter la hauteur des trois tours jusqu’à 65, 56 et 27 étages respectivement.

Le projet d’aménagement polyvalent est situé à environ 50 mètres au sud de la station Bayview, où la Ligne de la Confédération et la Ligne Trillium se rencontrent. Il comprendrait 1 241 unités d’habitation et 1 059 places de stationnement réparties sur six niveaux de stationnement souterrain.

Le projet rehausserait le niveau de qualité le long de la rue Albert, créant de fait une rue complète et rendant l’environnement mieux adapté aux piétons. Une esplanade à l’intersection de l’avenue City Centre et de la rue Albert et des utilisations actives au niveau de la rue le long de la rue Albert et sur le côté sud rehausseraient encore plus l’espace public.

Le Comité a approuvé une modification du Règlement de zonage afin de permettre d’utiliser l’ancienne école secondaire Rideau située au 815, boulevard St-Laurent en tant que carrefour communautaire. Par le biais de l’initiative de la Ville Construire de meilleurs quartiers revitalisés, la collectivité a choisi le site dans le cadre de la Stratégie de revitalisation du quartier de Vanier Sud-Overbrook. Le Plan d’action de 2018 pour cette stratégie exige le réaménagement du bâtiment existant afin qu’il offre un espace pour les rassemblements communautaires, la prestation de services et de programmes aux résidents, un soutien social, des services culturels, des services de garde d’enfants, des soins médicaux et des programmes éducatifs.

Bien que le Plan de conception communautaire de Riverside-Sud ait été mis à jour en 2016, de nouveaux couloirs ont été approuvés depuis pour le nouveau tracé du chemin Leitrim et le couloir du train léger sur rail. Une autre mise à jour sera effectuée en 2019 afin de tenir compte de ces modifications apportées aux infrastructures de transport. Le Comité a approuvé des modifications provisoires au plan aujourd’hui afin de permettre l’aménagement d’un centre communautaire et d’une nouvelle bibliothèque en temps opportun. Les modifications déplacent deux parcs et suppriment un projet d’installation de parc-o-bus qui n’est plus nécessaire.

Les points approuvés lors de la réunion d’aujourd’hui du Comité de l’urbanisme seront présentés au Conseil municipal le mercredi 11 juillet, comme le veut l’usage à la dernière réunion du Conseil avant l’interruption des travaux pour l’été.