Santé publique Ottawa rappelle aux étudiants de fêter en toute sécurité lors de la rentrée collégiale ou universitaire

Ottawa – Santé publique Ottawa, en partenariat avec le Groupe de travail d’Ottawa sur la prévention des surdoses et l’intervention en la matière, veut rappeler aux étudiants collégiaux et universitaires les risques associés à la consommation de drogue et d’alcool, notamment les overdoses, durant la semaine d’accueil de la rentrée. L’excès d’alcool et de drogues peut entraîner des blessures graves et des actes de violence, ou même une overdose ou une intoxication alcoolique dangereuse. Plusieurs hôpitaux d’Ottawa notent une augmentation des visites à l’urgence liée à une agression sexuelle durant la semaine d’accueil des collèges et des universités.

Les overdoses de drogue et d’alcool sont évitables. La façon la plus efficace d’éviter une overdose est de s’abstenir de consommer des substances illégales. Les drogues illicites sont des substances non réglementées. Leur composition et leur degré de pureté inconnus, de même que les problèmes de contamination, peuvent augmenter le risque de réactions indésirables ou d’overdose.

 N’importe quelle substance peut être coupée avec du fentanyl. Les médicaments sur ordonnance peuvent aussi être très dangereux s’ils sont consommés sans respecter la posologie ou en l’absence d’ordonnance. La combinaison de ces médicaments avec de l’alcool ou des drogues peut entraîner de graves conséquences pouvant aller jusqu’à la mort. (Plus d’info à: Prévenez les overdoses lors des rassemblements et des festivals estivaux.)

Pour réduire le risque d’overdose de drogue ou d’alcool ou de tout autre méfait associé :

  • Ne combinez pas les substances (alcool, drogues, etc.);
  • Buvez beaucoup d’eau et prenez des pauses fréquentes;
  • N’acceptez pas de boisson (ni même de l’eau) de qui que ce soit;
  • Restez en compagnie d’amis en qui vous avez confiance et gardez un œil les uns sur les autres;
  • Évitez de participer à des jeux d’alcool;
  • Si vous ne vous sentez pas en sécurité ou si vous ne vous sentez pas bien, demandez immédiatement l’aide de quelqu’un que vous connaissez ou du personnel de sécurité;
  • Prévoyez une façon sécuritaire de rentrer – ne conduisez pas ou n’utilisez pas de vélo si vous avez consommé de l’alcool ou des drogues;
  • Si vous marchez, assurez-vous d’être bien visible : le fait de marcher ou de rouler en vélo avec les facultés affaiblies ou en consommant des drogues augmente le risque de collision et de blessures pour vous et les autres.

Si vous consommez des drogues :

  • Pour tester leur puissance, prenez d’abord une très petite quantité;
  • N’en consommez pas si vous êtes seul;
  • Assurez-vous d’avoir avec vous de la naloxone, un médicament qui peut contrer temporairement les effets d’une overdose d’opioïde – des trousses de naloxone sont offertes gratuitement dans les pharmacies et différents organismes d’Ottawa.

 

N’hésitez pas à appeler le 9‑1‑1 si vous ou une autre personne présentez l’un des signes ou symptômes suivants liés à une overdose :

  • Respiration lente et superficielle, difficulté à respirer, lèvres et ongles bleutés;
  • Altération du niveau de conscience (p. ex., confusion mentale);
  • Incapacité à bouger ou à se réveiller;
  • Pupilles très petites (rétrécies);
  • Peau froide et moite;
  • Incapacité à marcher ou perte d’équilibre;
  • Bruits de gargouillements ou ronflements;
  • Changements de personnalité ou hallucinations;
  • Vomissements;
  • Étouffement;
  • Convulsions.

Les membres du Groupe de travail d’Ottawa sur la prévention des surdoses et l’intervention en la matière sont issus notamment de Santé publique Ottawa, du Service paramédic d’Ottawa, du Service de police d’Ottawa, du Service des incendies, d’OC Transpo, de l’Hôpital d’Ottawa, du Royal, de l’Hôpital Montfort, de l’Hôpital Queensway-Carleton, du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario, de Rideauwood Addiction and Family Services, du Bureau du coroner régional, de la Coalition des centres de ressources et de santé communautaires d’Ottawa, de la pharmacie Respect, du Réseau d’intégration des services de santé de Champlain, du Centre de détention d’Ottawa-Carleton, de l’Association des pharmaciens d’Ottawa-Carleton et de la Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais.

Pour en savoir plus sur les overdoses et la façon de les prévenir, consultez la page ArretOverdoseOttawa.ca.